Ce soir la chaîne Canal+ propose un documentaire au sujet alléchant, "Ma vie sans pétrole". Son auteur, John Webster, a décidé de tenter une expérience originale au sein de sa propre famille : vivre pendant une année comme si le pétrole n'existait pas.

Au delà des moyens de transport, c'est une grande partie de la vie quotidienne de cette petite famille qui a été bouleversée. Acheter des produits ne faisant pas appel à l'utilisation de pétrole, en particulier au niveau de l'emballage, se révèle un vrai casse-tête. Même les petits gestes du quotidien comme se laver les dents ou les cheveux deviennent plus compliqués.

Ce qui parait si difficile en 2008 est pourtant le sort auquel nous sommes tous condamnés à plus ou moins brève échéance. Quand le moment sera venu, je fais confiance aux ingénieurs pour trouver rapidement une énergie alternative et peu polluante qui nous permettra de nous déplacer, de nous éclairer, de nous chauffer... etc.

Mais le pétrole a un avantage non négligeable : il peut se transformer en matières plastiques, ce que ne peut pas faire une source d'énergie comme l'éolien, la pile à combustible ou les rayons du soleil. Alors par quoi remplacer le pétrole dans ce domaine précis ? Je me demande si une matière naturelle déjà utilisée dans le passé n'est pas la solution idéale. Je veux bien sûr parler du caoutchouc.

Voilà qui justifie le titre de ce billet. Les milliardaires de demain ne sont-ils pas ceux qui, dès aujourd'hui, se lanceront dans la plantation massive de caoutchoucs (la plante cette fois) et d'hévéas ? Dans ce domaine il faut pas mal anticiper car ces arbres ont besoin de 5 ans (si mes souvenirs sont bons) pour être productifs.

Il ne faut pas non plus oublier la recherche visant à obtenir facilement des matières plastiques dérivées peu couteuses et durables à l'instar de ce qui se fait aujourd'hui. Je suis persuadé qu'il y a encore beaucoup à faire de ce côté là, d'autant plus que la grande époque du caoutchouc est maintenant assez ancienne et que tous les travaux entrepris à l'époque ont été abandonnés.

Et vous, quelle matière première voyez-vous remplacer le pétrole dans un avenir proche ?